polaroid_hiv1Le Human papillomavirus est un virus responsable des infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes. L’estimation des personnes contaminées par ce virus est comprise entre 10 et 30 %, à travers le monde.

Il existe différents types de virus HPV.

Certains sont à l’origine des condylomes (HPV-6, 11). Appelés aussi verrues génitales, les condylomes peuvent se présenter comme des excroissances indolores touchant la peau ou les muqueuses des régions anale et/ou génitale. Leur aspect le plus fréquent les font surnommer crêtes de coq, mais les lésions peuvent parfois être planes et même rester invisibles à l’œil nu.

D’autres sont à l’origine du cancer du col de l’utérus (HPV-16, 18). En Belgique, plus de 700 cas de cancer du col de l’utérus sont diagnostiquées chaque année: 70% d’entre eux sont ainsi dus à une infection à l’HPV.

Non traitées, certaines formes de HPV peuvent entrainer des lésions précancéreuses et divers cancers: cancer du col de l’utérus, des organes génitaux, de l’anus ou de la gorge. Toutefois, il existe des vaccins qui protègent contre certains types de HPV (condylomes et cancer du col de l’utérus) tant chez les femmes que chez les hommes. Administrés avant les premiers rapports sexuels, ces vaccins augmentent leur efficacité.

En Belgique, le vaccin est remboursé pour les jeunes filles âgées entre 12 et 19 ans maximum lors de sa première administration.

Souvent sans symptômes, fais-toi dépister !

bulles symptômesbulles transmissionbulles dépistagebulles traitementbulles se protéger