IST dépistageLes IST se transmettent très facilement. Pour savoir si l’on est ou non atteint d’une IST, il est important de se faire dépister. En effet, on peut être contaminé par une IST sans présenter de signes visibles.

SIDA’SOS te donne ici un petit moyen pour retenir les signaux qui doivent t’alerter au cas d’une infection sexuellement transmissible:

ÇA COULE. Si tu remarques des écoulements (uréthrite et cervicite), tu peux avoir été infecté(e) par une Gonorrhée ou une Chlamydia.

ÇA CREUSE. Si tu remarques des ulcères (ulcérations génitales), tu peux avoir été infecté(e) par un Herpès génital (très visible et très douloureux) ou par une Syphilis (plus discret et indolore).

ÇA BOURGEONNE. Si tu remarques des boutons ressemblant à des boursouflures, tu peux avoir été infecté(e) par le Human papillomavirus/HPV.

Pour effectuer un dépistage des IST ou du VIH/SIDA, plusieurs solutions s’offrent à toi:

– consulter ton médecin généraliste

– te rendre dans le centre de planning familial le plus proche de chez toi – te rendre dans un centre spécialisé de ta région. depistage

Outre le dépistage classique, il existe aujourd’hui un dépistage rapide (Test Rapide à Orientation Diagnostic) pour le VIH/SIDA et la syphilis avec une réponse dans les 10 minutes.